Les différentes appellations de côte du Rhône

La production de vin est une activité mondiale : on retrouve de très bons vins d’Amérique du Sud par exemple. Cependant, la France reste l’acteur de renom dans le vin et dans le champagne. Afin de différencier efficacement les différents vins, le système d’AOC a été mis en place. Connue pour ses grands crus, la côte du Rhône dispose d’une variété de vignobles aux productions multiples. Les vins sont donc répartis selon leur zone de production et classés en fonction de leur appellation.

Les trois principales zones de vignoble du côte de Rhône

La production de vin en côte de Rhône est une activité assez courante. Ainsi, les régions ont été séparées selon différents critères tels que la nature du vin produit (blanc ou rouge), sa qualité ou encore les cépages utilisés.

Les côtes du Rhône septentrionales

Elles se situent entre Vienne et la rivière Drôme. Cette zone regroupe les vins de la meilleure qualité (Côte-Rôtie, Condrieu, St Joseph, Hermitage, Crozes-Hermitage, Cornas, Château-Grillat, Saint Péray).

Pour le cépage des vins rouges, ce vignoble se sert de la Syrah, le viognier et la roussane. Il utilise également la marsanne pour celui des vins blancs.

Les vins du Diois

Produits dans la vallée de Drôme, ce sont essentiellement les cépages clairette et muscat à petits grains qui sont utilisés.

Les côtes du Rhône méridionales

Elles se trouvent entre Montélimar et Avignon. Vous pourrez y trouver non seulement des grands crus (Gigondas et Châteauneuf-du-Pape), mais également des appellations de villages (Séguret, Sablet, St-Maurice-sur-Eygues).

Les cépages de vins rouges sont souvent basés sur le Grenache noir. Syrah, mourvèdre, cinsault, carignan et counoise sont également utilisés. Les assemblages blancs quant à eux sont réalisés avec le muscat à petits grains blancs, la clairette, le viognier, la roussanne, la marsanne, le bourboulenc, le grenache blanc, etc.

La classification des différentes appellations

L’appellation d’un vin détermine le niveau de qualité auquel il peut être associé. De la plus basse à la plus haute qualité, voici le classement retenu :

Les Vins de table

Généralement, il s’agit de vins respectant les restrictions nécessaires à une appellation particulière. C’est pourquoi les contraintes liées au terroir, au cépage utilisé et au rendement produit sont peu nombreuses pour les vignobles.

Les Vins de Pays

Les restrictions ne concernent que le terroir qui a accueilli la production.

Les Côtes du Rhône, Côtes du Vivarais, Coteaux du Tricastin, Côtes du Lubéron, Côtes du Ventoux, Costières de Nîmes

Les rendements sont assez limités. Concernant les restrictions, elles dépendent de l’espace entre les ceps, du terroir et du cépage utilisé.

Les Côtes du Rhône Villages (valable uniquement en Côtes du Rhône méridionales)

Les restrictions sont fortement semblables à celles appliquées aux côtes de Rhône. Cependant, elles sont un peu plus restrictives.

Les Côtes du Rhône Villages

La dénomination du village est précisée. Il peut par exemple s’agir de Séguret, Sablet, Estézargues, St Maurice sur Eygues ou encore Visan

Les Crus

Ils sont produits dans différentes régions pour les septentrionaux (Côte-Rôtie, Cornas, Hemitage, Condrieu, etc.). Différentes zones méridionales produisent également de grands crus (Gigondas, Vacqueyras, Lirac, Vinsobres, etc.)

La valeur d’un vin dépend de la région dans laquelle il a été produit et de son appellation. Ce système facilite également la valorisation des régions responsables de sa production. Vous trouverez également de très grands crus en Bourgogne.